LES TRESORS Du Sud
Arbres uniques et forêts de contes de fées !

Forêts et sentiers botaniques

De Jurassic Park aux Alpes japonaises !

Une diversité botanique et écologique unique ! De la forêt tropicale de Notre-Dame de la Paix à la forêt du Volcan, toute boisée de cryptomérias du Japon, lâchez prise sur les sentiers du Tampon, asseyez-vous, respirez, et vous verrez peut-être venir à vous des elfes et des petits lutins jouant avec les clairs-obscurs des brumes des Hauts...

Le parc des Palmiers

Jardin botanique unique

Une pause rafraîchissante

Dans le Sud de l'île, cet affluent de la Rivière des Remparts, attenant au hameau de Roche-Plate, fut le théâtre d'une effroyable catastrophe naturelle le 6 mai 1965.

 

Ce jour-là, vers 4 heures du matin, un pan de la falaise du Bras de Mahavel s’est effondré, obstruant totalement son embouchure dans la Rivière des Remparts deux kilomètres plus bas. L’éboulement n’a pas fait de victimes, bien que les déblais de 30 millions de m³ se soient accumulés sur plusieurs mètres de haut jusqu’au pied des maisons du village de Roche Plate.

Une forêt tropicale

Une forêt tropicale

Forêt de Notre-Dame de la Paix

Dans le Sud de l'île, cet affluent de la Rivière des Remparts, attenant au hameau de Roche-Plate, fut le théâtre d'une effroyable catastrophe naturelle le 6 mai 1965.

 

Ce jour-là, vers 4 heures du matin, un pan de la falaise du Bras de Mahavel s’est effondré, obstruant totalement son embouchure dans la Rivière des Remparts deux kilomètres plus bas. L’éboulement n’a pas fait de victimes, bien que les déblais de 30 millions de m³ se soient accumulés sur plusieurs mètres de haut jusqu’au pied des maisons du village de Roche Plate.

La forêt du Volcan

Elfes et petits lutins

La forêt du Volcan

Dans le Sud de l'île, cet affluent de la Rivière des Remparts, attenant au hameau de Roche-Plate, fut le théâtre d'une effroyable catastrophe naturelle le 6 mai 1965.

 

Ce jour-là, vers 4 heures du matin, un pan de la falaise du Bras de Mahavel s’est effondré, obstruant totalement son embouchure dans la Rivière des Remparts deux kilomètres plus bas. L’éboulement n’a pas fait de victimes, bien que les déblais de 30 millions de m³ se soient accumulés sur plusieurs mètres de haut jusqu’au pied des maisons du village de Roche Plate.

Zoom sur

Le belvédère de la Rivière des Remparts

Voir mille mètres plus bas !

Dans le Sud de l'île, cet affluent de la Rivière des Remparts, attenant au hameau de Roche-Plate, fut le théâtre d'une effroyable catastrophe naturelle le 6 mai 1965.

 

Ce jour-là, vers 4 heures du matin, un pan de la falaise du Bras de Mahavel s’est effondré, obstruant totalement son embouchure dans la Rivière des Remparts deux kilomètres plus bas. L’éboulement n’a pas fait de victimes, bien que les déblais de 30 millions de m³ se soient accumulés sur plusieurs mètres de haut jusqu’au pied des maisons du village de Roche Plate.