LES TRESORS Du Sud
Arbres uniques et forêts de contes de fées !

Forêts et sentiers botaniques

De Jurassic Park aux Alpes japonaises !

Une diversité botanique et écologique unique ! De la forêt tropicale de Notre-Dame de la Paix à la forêt du Volcan, toute boisée de cryptomérias du Japon, lâchez prise sur les sentiers du Tampon, asseyez-vous, respirez, et vous verrez peut-être venir à vous des elfes et des petits lutins jouant avec les clairs-obscurs des brumes des Hauts...

Détente en famille

Le Parc des Palmiers

Aménagement artificiel inauguré en 2010, véritable poumon vert au cœur de la ville du Tampon, le parc des Palmiers s’étend sur près de 20 ha d’anciennes cultures de canne à sucre. Exclusivement consacré aux palmiers du monde, il recense à ce jour plus d’un tiers des espèces connues, avec 40 000 pieds plantés et une vocation conservatoire et scientifique de portée internationale.

 

Ouvert à tous (1er nov-30 avril: 6h-19h /// 1er mai-31 oct: 6h30-18h30) sans aucune difficulté, il offre un but de promenade familiale rafraichissante, réalisable avec des poussettes.

 

Accès : par RN3 jusqu’au centre-ville du Tampon, puis D3 en direction de Trois-Marres jusqu’à l’intersection avec le chemin du Dassy.

Au pays des elfes et des petits lutins

La forêt du Volcan

A la sortie de Bourg-Murat, au début de la route du Volcan, une belle forêt de grands résineux se dresse soudain dans les alpages. C’est la forêt du volcan, constituée de « sapins créoles », une espèce originaire du Japon : le Cryptoméria. Ce conifère, introduit sur l'île à la fin du XIXe siècle a été adopté dès les années 50 comme essence de reboisement en raison de son adaptation aux sols volcaniques, au climat montagnard, aux vents cycloniques (bien que des cyclones très violents aient totalement détruit certains massifs). Planté à des altitudes comprises entre 900 et 1.800 m, il couvre sur l'ensemble de l'île, une surface totale d'environ 2.500 ha. Il est avec le Tamarin des hauts, la seule essence forestière à alimenter l'unique scierie industrielle de l'île ; les boisements, qui ne sont pas en extension, sont amenés à approvisionner le marché local du bois à raison de 10.000 m3 de grumes par an. Exploité entre 30 et 50 ans, le cryptomeria fournit un bois assez tendre, de belle couleur jaune-brun, apprécié pour l'ameublement intérieur, le mobilier rustique, la petite charpente, le coffrage.

Ses futaies assez sombres et fraîches sont, durant l'été austral, très prisées des Réunionnais qui viennent s’y reposer en famille. Ainsi, le massif forestier du Volcan est un site d’une grande attractivité tant par les visiteurs extérieurs que locaux au travers de l’activité de pique-nique dominical. La fréquentation de ce secteur est en augmentation permanente et accueille chaque année plus de 400 000 personnes. Dans la forêt du Volcan, vous trouverez rapidement l’aire d’accueil de Piton Sec, composée de niches d’accueil intimistes qui permettent une immersion dans le milieu, à l’écart des voies de transit. Plusieurs ilots ont fait l’objet d’une renaturation exemplaire avec la restauration de la végétation éricoïde originelle. Ces aires sont dépourvues de poubelles au profit de panneaux informatifs encourageant les piques-niqueurs à adopter un comportement éco responsable en ramenant leurs déchets.

 

Accès : depuis Bourg-Murat, suivre « le volcan » par la route forestière n°5. Vous pénètrerez dans la forêt du Volcan après quelques kilomètres (panneau ONF à droite), cryptomerias partout, aire d’accueil de Piton Sec un peu plus haut sur votre gauche.

Une forêt tropicale humide à découvrir en famille

Forêt de Notre-Dame de la Paix

A plus de 1700 m d’altitude, le village de Notre-Dame de la Paix est le plus haut perché de l’île. A proximité, dans la forêt, le sentier botanique vous fera découvrir des arbres magnifiques et une végétation luxuriante, vestiges de la forêt primaire d'altitude. En outre, en quelques minutes de marche à peine, vous atteindrez un vertigineux belvédère sur la Rivière des Remparts et l’îlet isolé de Grand Coude.

 

Accès : par la RN3 jusqu’à la gendarmerie du Vingt-Troisème, à la Plaine des Cafres, puis prenez la RD 36 en direction de N.D. de la Paix. Suivre ensuite la route jusqu’au panneau d'information de l'Office Nationale des Forêts vous indiquant le sentier.

 

Difficulté : aucune, mais prévoir bonnes chaussures car les sentiers peuvent être boueux. - Niveau : tout public - Durée : 45 minutes à 1 heure

.

La renaissance d'un environnement exceptionnel

La forêt primaire du Piton Ravine Blanche

méconnue, longtemps laissée à l'abandon, la forêt du Piton Ravine Blanche a été récemment réhabilitée par les habitants du quartier voisins qui, pour certains, y ont joué petits. Elle abrite de nombreux arbres centenaires, dont le fameux tamarin des Hauts. Véritable joyau environnemental, elle s’offre désormais à la balade grâce à un réseau de sentiers très bien entretenus par l’association Tamar-Hauts, et accessibles à de nombreux publics : piste équestre ou cyclable, sentier marmailles, parcours sportif…

 

Accès :